Covid19EditoFeatured

COVID-19 / Restrictions sanitaires : maintenir la vigilance

20 millions – c’est le nombre de décès évités grâce à la vaccination contre la Covid-19 dans le monde, en 2021. Les résultats d’une étude menée entre le 8 décembre 2020 et le 8 décembre 2021, sur 185 pays et territoires, ont été publiés dans le très respecté journal scientifique The Lancet Infectious Diseases, ce vendredi 24 juin. Alors que le nombre d’infections et de décès liés à la pandémie est reparti à la hausse dans beaucoup de pays à-partir de la mi-juin, d’autres régions connaissent un recul. Le variant Omicron reste le plus identifié dans le monde. La situation à Maurice connait une petite augmentation ces derniers jours, d’où un appel des autorités au maintien de la vigilance.

L’étude scientifique précise que la vaccination contre la Covid-19 a permis d’éviter 19,8 millions de morts sur un potentiel de 31,4 millions au cours de la première année suivant l’introduction des vaccins en décembre 2021. Elle avance qu’il y a une inégalité dans l’accès aux vaccins dans le monde car les pays à revenu élevé et intermédiaire ont représenté le plus grand nombre de morts évité (plus de 12 millions sur les quelques 20 millions). Il est vital que ceux qui sont éligibles à la vaccination à Maurice le fassent, enfants comme adultes. Certains pays éprouvent toujours des difficultés pour avoir des vaccins. L’étude scientifique précise que des millions de vies ont pu être sauvées en mettant des vaccins à la disposition des gens partout dans le monde. De ce fait, il serait même souhaitable, dans la mesure du possible, que le ministère de la Santé enlève les catégorisations actuelles concernant la seconde dose de rappel et permette à tous ceux qui veulent se faire administrer cette Booster dose de le faire. 

Se faire vacciner est un moyen de se protéger, de protéger ses proches et son entourage.

En attendant, la vigilance reste de mise. On note avec inquiétude un certain relâchement au niveau des précautions de base au sein de notre population. Les distanciations physiques ou le port du masque, ne nous voilons pas la face, ne sont plus aussi rigoureux. Comme nous le savons, les règlements de la Quarantine Act  ont été prolongés fin janvier jusqu’au 30 juin. Le High Level Committee  doit bientôt prendre une décision au sujet du maintien ou de l’allègement des restrictions sanitaires. Si les Mauriciens se montrent indisciplinés et que les cas d’infections augmentent, nous serons très loin d’être sortis de l’auberge.

Inutile de rappeler que notre industrie touristique et les emplois directs et indirects qui s’y attachent commencent à peine à redécoller. Que certains loisirs sont toujours au point mort, que des artistes sont au chômage faute de pouvoir organiser des concerts par exemple, que le Champ de Mars est toujours sans son public de turfistes , et tant d’autres interdictions qui sont encore en vigueur.

Il ne sert à rien de pester contre les autorités si les restrictions sanitaires sont maintenues ou renforcées en juillet. Car, si nous ne sommes pas disciplinés, si nous refusons de nous faire vacciner ou si nous négligeons de faire la dose de rappel, outre le fait de mettre notre propre vie en danger, c’est le pays en entier que nous prenons en otage. Alors, maintenons notre vigilance contre la Covid et prenons nos responsabilités.

Sunil Gohin – CEO : Wazaa FM & Inside News

Related Posts