CEB : assurer une fourniture permanente, durable et abordable

CEB : assurer une fourniture permanente, durable et abordable
De nombreux projets ont été mis en œuvre par le Central Electricity Board (CEB)

L’objectif du gouvernement actuel est de maintenir un système énergétique qui intègre la durabilité environnementale et économique tout en garantissant un approvisionnement adéquat. Dans cette optique, de nombreux projets ont été mis en œuvre par le Central Electricity Board (CEB), ces dernières années, afin d’assurer une fourniture électrique qui répond à la demande croissante, d’exploiter des sources renouvelables et d’encourager les producteurs indépendants. Le but est que tous les Mauriciens soient connectés au réseau électrique.

Suite aux mesures annoncées dans le discours du budget 2018/2019 visant à faciliter davantage l’accès à l’électricité et à promouvoir l’activité commerciale, le CEB mettra en service jusqu’à six parcs solaires supplémentaires. Pour faciliter davantage l’intégration des énergies renouvelables, des systèmes de stockage d’énergie par batterie (Battery Energy Storage System) d’une capacité totale de 18 Mégawatts (MW) seront progressivement connectés au réseau. Deux installations de ce type ont déjà été mises en service à la sous-station d’Henrietta et à celle d’Amaury, avec une capacité totale de 4 MW.

Le gouvernement a introduit un nouveau système de production à petite échelle. Lancé depuis 2015, le Small Scale Distributed Generation (SSDG) du CEB vient d’entamer sa deuxième phase. L’initiative, qui encourage la fabrication individuelle d’électricité, a permis à plusieurs producteurs de réaliser des économies jusqu’à 90%. Ceci a permis à environ 2 000 clients, notamment des particuliers, de produire leur propre électricité à partir de sources d’énergie renouvelable. Le projet a d’ailleurs permis une capacité supplémentaire de 2 MW. Les avantages du SSDG sont nombreux pour les consommateurs-producteurs. En effet, un client peut bénéficier de la capacité de stockage d’énergie du réseau du CEB sans encourir de frais. Il n’aura pas à investir dans des systèmes de stockage de l’énergie par les batteries, qui sont généralement très coûteuses.

Notamment, CEB investira environ 1,2 milliard de roupies au cours des trois prochaines années pour la mise sous terre de quelque  150 km de ses lignes de distribution basse tension afin d’améliorer la fiabilité de l’approvisionnement. CEB installera environ 250 000 compteurs intelligents chaque année pour ouvrir la voie au comptage automatique et au développement du réseau intelligent. Cet outil permettra aux abonnés du CEB de vérifier et gérer leur consommation d’électricité et les factures à travers leurs téléphones mobiles.

CEB : assurer une fourniture permanente, durable et abordable

SOURCE: GNEWS

SIGNE: INSIDE NEWS

A deux ans d’expérience dans la presse. A intégré la rédaction en 2018. Couvre principalement entourant l’actualités et le judiciaire.