Assemblée nationale : La réforme électorale au coeur des débats

Declaration of Assets Bill: les débats ajournés à  11h30, aujourd’hui 12 décembre
Compte tenu de la teneur des débats, il y a une indication claire, que contrairement au projet de loi sur la réforme électorale, qui a suscité tant de contestation et polémique, celui sur le Declaration of Assets Bill fait de l’unanimité au sein de l’Hémicycle.

Le Constitution Amendment Bill sera présenté en deuxième lecture à l’Assemblée nationale, ce vendredi 7 décembre. 34 orateurs prendront la parole sur ce projet de loi, ayant trait sur la réforme électorale.

Pour le moment, on ne sait toujours pas la position des partis de l’opposition sur le sujet. Cependant, le leader du Mouvement Militant Mauricien, Paul Bérenger affirme que son parti votera le projet de loi sur la réforme électorale si des ajustements sont apportés. Il propose 63 élus dont 60 à Maurice et 3 à Rodrigues au suffrages et 20 autres selon le système de présentation proportionnelle.

Le Premier ministre propose, pour sa part 63 députés sous le système de First-Past-The-Post (FPTP), dont 12 à la proportionnelle. Dans ce contexte, 6 à 10 députés additionnels, seront désignés par les leaders politiques. L’objectif est de remplacer le Best Loser System (BLS).

A noter que pour le moment, le gouvernement compte 45 députés au parlement. Pour faire voter ce projet de loi, il aura besoin une majorité de trois-quarts.

Assemblée nationale : La réforme électorale au coeur des débats

Quatre années d’expérience comme journaliste. Il garde un oeil sur les politiques et tous ce qui se passe dans le giron politique. Sa passion : le football, la lecture et la musique