Ashish tué par le jeune amant «fou» de sa mère

Ashish tué par le jeune amant «fou» de sa mère
Devny Hurkoo (63 ans), la mère de la victime

Une chaleur torride règne à Vacoas, ce lundi 12 novembre. Il est 12 h 10. Amis et proches, unis dans la douleur,  sont venus rendre un dernier hommage à Ashish Hurkoo (41 ans). Ce dernier a rendu l’âme à l’unité de soins intensifs de l’hôpital Victoria, hier, dimanche matin après avoir été agressé à coups de gourdin, le 4 novembre. Son agresseur, Parmendra Sabapati âgé de 40 ans, a été arrêté par la police.

Selon Devny Hurkoo (63 ans), la mère de la victime, l’agresseur de son fils serait venu chercher à manger dans sa tabagie. Il est revenu 45 minutes plus tard pour en redemander. Lorsqu’elle a refusé de lui en donner, Parmendra Sabapati s’est mis dans une colère noire et a infligé des coups à la sexagénaire. En entendant des cris, Ashish s’est précipité à la tabagie pour porter secours à sa mère.  C’est à ce moment-là que Parmendra , armé d’un morceau de bois, lui a assené plusieurs coups à la tête.

Ce n’est qu’après le décès d’Ashish que les langues se sont déliées. Parmendra Sabapati, serait en réalité l’amant de la mère de la victime et vivait chez cette dernière depuis plusieurs mois. Il n’aurait pas toute sa tête et suivait un traitement à l’hôpital psychiatrique de Beau Bassin. « Li ti fou. Akoz sa meme li abitié ress enn de trwa semen la bas », nous confie un proche qui a tenu à garder l’anonymat. « Lerla madam li pe ale rode li ».

Selon notre interlocuteur, une dispute a éclaté entre Parmendra et la sexagénaire concernant une affaire d’argent. Parmendra aurait réclamé l’argent de sa pension mais les choses ont tourné au vinaigre.

Les proches se sont confiés à Inside News…

Ashish tué par le jeune amant «fou» de sa mère

Journaliste depuis 2001. A rejoint la rédaction d’Inside News en mars 2017. Il est responsable de l’équipe des Faits Divers.