Appel d’offres local et international pour recruter des ‘driving instructors” et “driving test examiners”

Recrutement prochain des ‘driving instructors” et “driving test examiners”
Le ministère des Infrastructures publiques a donc lancé un appel d’offres pour le recrutement des firmes étrangères

Aux grands maux, les grands remèdes. Le nombre des morts sur nos routes est alarmant. Le ministère des Infrastructures publiques a donc lancé un appel d’offres pour le recrutement des firmes étrangères spécialisées dans la formation des aspirants conducteurs. Confirmation que le gouvernement ira donc de l’avant avec l’implémentation des ‘training centres” à travers l’île.

L’appel d’offres a été lancé le mercredi 31 octobre et il est ouvert aussi aux firmes étrangères. Les compagnies soumissionnaires doivent avoir fait leurs preuves dans le domaine. Elles auront à fournir des “driving instructors” et des ‘driving test examiners’. Le temps d’effecteur des tests aux Casernes centrales et sur les routes de la capitale sera bientôt révolu.

La première motoécole du pays, soit, Advance Institute of Motoring Ltd (AIM) a été ouverte le 19 mars 2018. L’idée de venir avec ces trainings centres a germé en 2017 et on se souvient que durant le mois d’août de la même année, le conseil des ministres avait donné son accord pour un amendement à la Road Traffic (Driving Schools and Instructors)(amendement) Regulations pour permettre la mise sur pied des motos-écoles et des “training centres” pour des aspirants conducteurs. Ces amendements avaient été promulgués en février 2018.

 

Appel d’offres international pour recruter des ‘driving instructors” et “driving test examiners”