Affaire Nad Sivaramen : le dossier référé au DPP

Affaire Nad Sivaramen : le dossier référé au DPP

L’enquête du Central CID concernant l’allégation d’attouchements sexuels formulée contre Nad Sivaramen,directeur des publications de La Sentinelle Ltée est bouclée. Le dossier a été référé au Directeur des Poursuites Publiques (DPP) qui décidera de la marche à suivre.

Tout a commencé lorsque Audrey Harelle, l’ex compagne de Nad Sivaramen avait dans un affidavit le 2 avril accusé ce dernier d’attouchements sexuelles sur leur fille de trois ans. Les faits, dit-elle, remonteraient au mois d’avril 2017. Elle avait également fait une demande pour avoir la garde de l’enfant. Sa demande a été agrée par la Family Court de la Cour Suprême. En revanche, le directeur des publications de La Sentinelle avait pour sa part obtenu des droits de visite.

Nad Sivaramen avait pour sa part juré un contre-affidavit. Il avait rejeté en bloc l’accusation portée contre lui par son ex.

Affaire Nad Sivaramen : Le dossier référé au DPP

Journaliste depuis 2001. A rejoint la rédaction d’Inside News en mars 2017. Il est responsable de l’équipe des Faits Divers.