Actualités

Vinod Seegum : « Le numérique a sauvé la situation. »

« C’est l’enseignement à distance qui a sauvé la situation dans le milieu scolaire. Les cours sont très bien hiérarchisés et dispensés sur les quatre chaînes de télévision pour les écoliers. En général, cet exercice de diffusion marche très bien. »
C’est qu’a assuré le président de la Governement Teachers Union (GTU),Vinod Seegum, sur les cours diffusés à la télévision nationale.

Ce dernier estime que l’année dernière, pendant le confinement, il y avait certes quelques erreurs sur les leçons diffusées puisqu’il s’agissait d’un nouveau concept. Mais cette fois, compte tenu des expériences qu’on a acquis, les cours se font d’une manière très organisée.

« C’est la troisième fois, depuis mars 2020, que les écoles sont fermées. Grâce aux classes virtuelles les écoliers ont le moyen d’avoir recours aux classes de rattrapages s’ils ratent une classe. De ce fait, nous assurons la continuité pédagogique. D’ailleurs, si tout marche comme prévu, les classes reprendront le 10 janvier et les exercices de repêchage ainsi que de repassage pourront se faire avant les examens » a ajouté Vinod Seegum.

Le président de la GTU a aussi affirmé que les écoliers n’ont pas eu de cours présentiels.

« Il est quasiment impossible de terminer tous les chapitres. Dans ce contexte exceptionnel, les gros chapitres sont temporairement enlevés du cursus scolaire. La GTU a travaillé avec le ministère de l’Éducation, le MES et la MIE, pour trouver un consensus.

Nous avons entamé cet exercice pour faire justice aux écoliers » conclu Vinod Seegum.

Vinod Seegum : « Le numérique a sauvé la situation. »

Related Posts

1 of 1,690