ActualitésFeatured

Utiliser la bonbonne du gaz ménager comme alternative au carburant est un délit !

Ces jours-ci, un sujet préoccupe les pensées des citoyens: le gaz ménager. Le pays a été confronté à des difficultés dues à une pénurie de gaz ménager. Le ministre du Commerce et de la Protection des Consommateurs, Soodesh Callichurn a confirmé qu’il y a eu une hausse dans le nombre de bonbonnes de gaz vendues. Il soutient qu’en hiver les gens consomment plus de gaz.

Deux des principales raisons constatées sont le stockage par de chauffeurs de taxi et l’utilisation de la bonbonne de gaz ménager à la place du carburant par de voitures privées.

Pour rappel, le ministre du Transport, Alan Ganoo a affirmé lors du lancement du système intelligent Smart-BIS, à Port-Louis que la consommation du gaz comme carburant pour les véhicules ne relève pas d’un acte illégal, mais que c’est l’utilisation du gaz ménager pour remplir la bonbonne installée dans les véhicules qui est considérée comme illégale.

Cette pratique est connue comme “decanting” et c’est un processus dangereux. Le “Decanting Liquefied Petroleum Gas From Gas Cylinders Used For Domestic Purpose”, est une offense d’après le “Consumer Protection (Use of Liquefied Petroleum Gas in Small Cylinders) du Régulations de 2012.” Et si une personne enfreint ce règlement, elle est passible d’une amende ne dépassant pas Rs 100 000 et une peine d’emprisonnement ne dépassant pas trois ans.

Alors que certains accusent les chauffeurs de taxi ou les voitures privées fonctionnant au gaz ménager d’être responsables de la pénurie de gaz ménager, les citoyens ont exprimé leurs opinions sur les médias sociaux.

D’après un sondage effectué pour décoder les divers soucis et dans le but de trouver des solutions, il a été établi qu’un des arguments avancés est ceci : il s’agit que les taxis ne travaillent plus à cause du métro léger et de la cherté de l’essence. La solution proposée par la plupart des citoyens mauriciens est de réintroduire les pompes à gaz dans les stations de service pour régulariser cette pratique.

Utiliser la bonbonne du gaz ménager comme alternative au carburant est un délit !

Related Posts