Actualités

Transition Unemployment Benefit : cinq fonctionnaires du Travail soupçonnés de fraude

Le ministre du Travail et de la formation, Soodesh Callichurn, a lors d’un Statement à l’Assemblée Nationale, jeudi 10 novembre, révélé des activités frauduleuses potentielles impliquant environ 100 demandes de paiement de la Transition Unemployment Benefit (TUB), enregistrées aux bureaux du Travail à Curepipe et Chemin Grenier. Cela en faisant référence aux résultats d’une enquête. Par conséquent, des instructions ont été données pour référer ces cas allégués de fraude à l’ICAC et au CCID à des fins d’enquête.

“Le mardi 8 novembre 2022, j’ai pris connaissance d’un rapport intérimaire basé sur le résultat de l’enquête qui a révélé des activités frauduleuses potentielles impliquant environ 100 demandes de paiement de TUB enregistrées aux Labour Offices à Curepipe et Chemin Grenier”, a affirmé le ministre Callichurn. “On soupçonne que cinq agents du Département du travail et d’autres personnes sont impliqués dans la fraude alléguée”, a-t-il ajouté.

Soodesh Callichurn a affirmé que dès la réception du rapport intérimaire, il a immédiatement donné des instructions à l’Acting Deputy Director of Labour de signaler l’affaire à l’ICAC, d’autant plus que des infractions potentielles sont soupçonnées d’avoir été commises, en vertu de la Prevention of Corruption Act. Il a souligné que les instructions ont, également, été données pour signaler l’affaire au CCID pour enquête.

S’agissant des cas présumés de fraude concernant la TUB, le ministre du Travail a déclaré que le directeur adjoint du Travail par intérim a été informé sur les cas de demandes douteuses concernant le paiement de la TUB aux travailleurs licenciés les 27 septembre et 17 octobre 2022. “J’ai été mis au courant de l’affaire le 17 octobre 2022 et j’ai immédiatement ordonné une enquête interne approfondie”, a dit le ministre Callichurn.

Entre-temps, a-t-il indiqué, les mesures suivantes ont été prises : (i) tous les fonctionnaires impliqués dans les activités frauduleuses alléguées ont été transférés avec effet immédiat ; (ii) l’avis du bureau de l’Attorney General a été sollicité sur les accusations qui pèsent sur les fonctionnaires concernés, sur la base du rapport préliminaire. Le ministre du Travail a rassuré que des actions ultérieures, dont la suspension ou l’interdiction de ces fonctionnaires ne sont pas à écarter, conformément à la loi en vigueur.

Par ailleurs, Soodesh Callichurn a affirmé que le ministère des Services financiers et de la Bonne Gouvernance a été contacté afin de formuler une demande au Office of Public Sector Governance pour effectuer un audit dans tous les bureaux du Travail.

De même, un comité a été institué sous la présidence du directeur adjoint du Travail par intérim pour revoir les processus par rapport aux demandes soumises à la TUB et des systèmes de contrôle.

Transition Unemployment Benefit : cinq fonctionnaires du Travail soupçonnés de fraude

Related Posts

1 of 1,684