ActualitésFeatured

Suspects torturés – Le CP: «Retenir ces vidéos est un crime»

« Je condamne cet acte. Je condamne également ceux qui ont gardé ces vidéos pendant des années sans rien faire. Ils sont aussi coupables que ces policiers ». C’est ce que nous a déclaré le commissaire de police, Anil Kumar Dip, au sujet des vidéos qui font le buzz sur les réseaux sociaux, depuis dimanche 29 mai.

Des images montrant des suspects, nus et menottés, en train d’être torturés par des policiers en civil, ont provoqué l’indignation des milliers d’internautes. Sur les images, nous pouvons voir un homme avec les mains ligotées derrière le dos et assis sur une chaise se faire agresser à coups de « taser ». Idem pour un autre homme en train de se faire torturer, immobilisé dans le pneu d’un camion.

L’un des hommes, qui apparait sur l’une des vidéos, s’est rendu au poste de police de Goodlands, en compagnie de son avocat, le même jour. Un deuxième s’est rendu au Central Criminal Investigation Department (CCID)en compagnie de me Sanjeev Teeluckdarry.

Le commissaire de police soutient que les responsables seront interpellés à la suite d’une enquête. En revanche, il s’interroge sur les véritables motivations de ceux qui ont tout dévoilé. « Pourquoi avoir attendu aussi longtemps avant de publier ces vidéos sur facebook ? Je suis au courant que des avocats et d’autres individus avaient en leur possession ces vidéos depuis plusieurs années.

Pourquoi les avoir gardées avec eux pendant aussi longtemps sans réagir ? Ki zot agenda ? Ceux qui étaient au courant et n’ont rien fait sont aussi coupables.». Anil Kumar Dip ajoute qu’il veillera de près le déroulement de cette enquête et affirme que les coupables devront répondre de leurs actes.

Suspects torturés – Le CP: «Retenir ces vidéos est un crime»

Related Posts