Actualités

Sécurité au port et sûreté de la navigation : L’élaboration d’une législation

Assurer la sécurité au port et la sûreté de la navigation pour l’Afrique orientale, australe et l’océan Indien, telle est le but de l’Union européenne. Une première réunion du Comité de pilotage technique du projet concernant la sécurité au port et la sûreté de la navigation pour la région susmentionnée a eu lieu en présence du ministre des Affaires étrangères, Alan Ganoo.

Financé à hauteur de 28 millions d’euros par l’Union européenne, ce projet vise à renforcer la capacité des autorités qui sont responsables de la sécurité et de la navigation. Mais aussi d’élaborer une législation sur la sécurité portuaire et développer un mécanisme régional pour le partage d’informations et ainsi constituer un système d’échange de données sur le fret et les passagers.

À savoir que les pays qui bénéficient de ces programmes sont l’Angola, les Comores, le Kenya, Madagascar, Maurice, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles et la Tanzanie. L’Afrique du Sud et Djibouti sont également impliqués dans les discussions compte tenu de l’importance de leurs ports dans la région.

Sécurité au port et sûreté de la navigation : L’élaboration d’une législation

Related Posts

1 of 1,690