Actualités

Sacs et autres produits en plastique: la commercialisation et l’utilisation se poursuivent – La police prévient

Depuis le 1er mars 2021, l’utilisation du plastique, en l’occurrence les sacs, conteneurs, pailles, gobelets et couverts en autres, a été interdite à Maurice.

Être en possession de ces produits est désormais considéré comme étant une entorse aux lois et tout contrevenant risque une amende pouvant varier entre Rs 2 000 à Rs 100 000.

Cinq mois après l’entrée en vigueur de ces nouveaux règlements, les autorités disent avoir constaté que plusieurs personnes et commerçants font toujours fi des lois.

Selon l’inspecteur Amassay, de la police de l’Environnement, certains individus malintentionnés vendent des sacs en plastique qu’ils font passer pour des sacs biodégradables aux clients.

Raison pour laquelle, il a tenu à lancer un appel aux propriétaires des petits commerces à travers l’île et aux marchands, afin que ces derniers puissent s’assurer, avec leurs fournisseurs, que leurs produits répondent aux normes établis et d’exiger un reçu.

Dans le cas, où un client se fait prendre en possession d’un sac en plastique, par exemple, l’inspecteur Amassay affirme que la police favorisera, dans un premier temps, la sensibilisation, mais que la personne devra indiquer, où elle s’est procurée ledit produit.

Notre interlocuteur souligne que chaque Mauricien devrait contribuer dans la lutte pour la protection de l’environnement.

Sacs et autres produits en plastique: la commercialisation et l’utilisation se poursuivent – La police prévient

Related Posts

1 of 1,687