Rodrigues : le manque d’hygiène à l’abattoir de Baie Diamant laisse totalement perplexe

Des déchets jonchant le sol et des restes d’animaux en état de décomposition sont retrouvés sur place de même que du matériel jugé insalubre. Il ne s’agit pas là d’un dépotoir, mais plutôt du « supposé » abattoir de Baie Diamant à Rodrigues.

Alerté, le Chef Commissaire Johnson Roussety et les officiers du bureau de la Santé publique, d’un vétérinaire et de la police de l’Environnement, ont effectué une descente sur les lieux. Il a été décidé, séance tenante, d’ordonner la fermeture temporaire de l’abattoir considéré comme une menace à la santé.

Selon des informations ayant circulé, se serait un boucher qui travaille sur place qui serait à l’origine de cet état de chose. Le plus alarmant est que, c’est la deuxième fois que l’abattoir est retrouvé dans un tel état d’abandon.
La dernière fois remonte au 15 février 2022. Du personnel a dû être envoyé sur place pour tout remettre en ordre. A la suite de cette intervention, l’abattoir a pris l’éclat du neuf. Mais le laisser aller a graduellement repris le dessus.

Dans un communiqué conjoint le Bureau du Chef Commissaire et la Commission de l’Agriculture, de la Santé et de l’Environnement, ont fait un accablant constat de la situation sanitaire.

Le comité technique de l’Assemblée Régionale a, de ce fait, recommandé la fermeture des lieux le temps de rénovations et d’une remise aux normes.

De plus, les différentes commissions de la Cendrillon des Mascareignes, ont précisé que « l’état de cet abattoir et la façon dont il a été occupé représente de graves risques en termes d’hygiène pour les viandes qui y sont produits. »

Rodrigues : le manque d’hygiène à l’abattoir de Baie Diamant laisse totalement perplexe

Exit mobile version