Actualités

Rentrée scolaire : « le Splitting classes » fait sourcilier certains enseignants

La rentrée scolaire a accumulé deux semaines de retard en raison de la pandémie de Covid 19. Les 110,000 écoliers ont repris le chemin de l’école, lundi 5 juillet.
Cette nouvelle rentrée scolaire est différente dans les annales. Deux jours sont réservés aux écoliers des grades 1, 2 et 3 et les trois autres jours sont destinés aux grades 4, 5, et 6.

Un système de « Spliting classes » a été mis en place pour que les classes contiennent moins d’écoliers en vue de respecter les protocoles sanitaires. Néanmoins, le « Spliting class » nécessite un instituteur additionnel pour les différents grades. Ce système fait sourciller certains enseignants qui se disent d’être susceptibles «un peu fatigués» Considérés comme des « alternate teachers », ils disent être parachutés dans ces classes.

« Ce système a engendré quelques problèmes d’adaptation pour certains enseignants. Ce n’est pas une solution idéale, mais une fois qu’il y a une baisse dans les cas de Covid 19, les enseignants retrouveront leurs classes qu’ils sont délégués à travailler. Dans la conjoncture actuelle, il est impossible d’avoir 30 ou 40 écoliers dans une seule salle de classe », a affirmé Vinod Seegum, président de la Government Teachers’ Union (GTU). Il a souligné d’être au courant de la situation.

Rentrée scolaire : « le Splitting classes » fait sourcilier certains enseignants

Related Posts

1 of 1,690