ActualitésFeatured

Recherches marines : le Prince Albert II de Monaco signe une expédition pour protéger l’océan

Une expédition de deux mois dans l’océan Indien des Explorations de Monaco, soutenue par l’engagement du Prince Albert II de Monaco pour protéger l’océan et promouvoir une gestion durable, démarre ce mercredi 12 octobre 2022.

Dans ce contexte, une visite a été organisée sur le navire océanographique sud-africain, SA Agulhas II, hier à Port-Louis. L’objectif fixé était de présenter les détails du projet, les caractéristiques du navire océanographique et les aspects scientifiques qui seront exploités par les experts des laboratoires.

Cette expédition s’inscrit dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable 2021-2030. Elle s’articule autour de quatre thèmes principaux, à savoir la protection des coraux, la protection de la mégafaune, les aires marines protégées et les nouvelles techniques d’exploration.

Une vingtaine d’experts, issus de l’Institut océanographique de Maurice, de l’Université de Maurice, du Service hydrographique de Maurice, des Services météorologiques de Maurice, du Département des Biosciences et des Etudes Océaniques, du Département du Plateau continental et de l’administration et de l’exploration des zones maritimes feront partie de l’expédition.

Pour sa part, le directeur général du Département du plateau continental, des zones maritimes, de l’administration et de l’exploration de la Primature, Badal Rezah, a indiqué que le programme cible deux zones maritimes, à savoir les bancs de Saya de Malha, l’une des les plus grands herbiers marins du monde et une sélection d’îles et de monts sous-marins.

L’expédition, a-t-il affirmé, contribuera à l’exploration de la biodiversité marine, à la planification des fonds marins, à la zone de gestion conjointe de Maurice et des Seychelles et permettra également aux jeunes étudiants et experts à entreprendre des recherches.

Quant au directeur des Explorations de Monaco, Gilles Bessero, il s’est appesanti sur les objectifs de la mission qui consistent à comprendre, analyser et évaluer l’état et le fonctionnement de l’écosystème de la zone explorée à travers une approche scientifique globale, basés sur les sciences de la durabilité.

Recherches marines : le Prince Albert II de Monaco signe une expédition pour protéger l’océan

Related Posts

1 of 2,150