Actualités

Rao Ramah/CNT : « Beaucoup de projets sont à venir pour la CNT en 2023 »

La CNT est bien plus qu’une compagnie de transport, c’est une grande famille. Rao Ramah, directeur général de la CNT, a beaucoup d’objectifs pour l’an 2023. En effet, la compagnie s’apprête à faire un grand pas vers la modernisation de sa flotte et se dirige vers un rajeunissement de son effectif.

*Comment sont les relations entre vous et les représentants syndicaux depuis votre arrivée dans la compagnie en août 2020 ? *

Depuis mon arrivée au sein de la compagnie, j’ai donné une attention particulière aux syndicats. Nous avons nos réunions et il ne faut pas oublier que les syndicats ont toujours de bonnes propositions, d’où mon idée de toujours accorder une attention particulière à une bonne communication.

J’ai travaillé dans le secteur privé pendant de nombreuses années. Même si c’est différent du secteur public, nous œuvrons pour le bien-être de tous. Malgré les contraintes, nous faisons notre maximum pour offrir un service de qualité à nos voyageurs. Les reformes et l’innovation prennent du temps mais je suis confiant dans mes objectifs.

*La CNT vient d’innover avec la mise en opération d’une nouvelle ligne pour les habitants de Baie-du-Cap. Comment les habitants accueillent-ils cette innovation ? *

Nous avions un gros problème à Baie-du-Cap, tout comme c’était le cas à St-Hubert. Je dois faire ressortir que c’est le public qui s’est tourné vers nous. Nous avons eu une rencontre avec les forces vives de Chamarel et de Baie-du-Cap. Suite à cela, la CNT est intervenue, désormais nous partageons deux lignes en collaboration avec les opérateurs individuels au grand soulagement des voyageurs.

Ça fait énormément plaisir lorsque le public nous approche. Je dois dire que cela marche très bien et que les habitants sont satisfaits du service dans cette région.

*Quelle est votre vision pour la compagnie pour l’an 2023 ? *

Il faut dire que la CNT existe depuis 40 ans, donc pourquoi ne pas moderniser nos locaux ? Rénover les infrastructures serait un plus, car les employés pourront travailler dans un cadre agréable. Mais je dois dire qu’en 2023, l’innovation ne concerne pas juste que les bus. L’année prochaine, la CNT compte démarrer une campagne de recrutement car notre main-d’œuvre commence à vieillir. Le but est d’encourager les jeunes à se tourner vers l’industrie du transport, qui je pense est un secteur prometteur dans un avenir proche.

Rao Ramah/CNT : « Beaucoup de projets sont à venir pour la CNT en 2023 »

Related Posts

1 of 1,684