Pravind Jugnauth « La langue créole est le trait d’union qui unit tous les Mauriciens »

Dans le cadre du Festival Kiltir ek Langaz Kreol Morisien qui se tient jusqu’au 17 décembre, un « Symposium Lor Langaz Kreol Morisien » était organisé ce mercredi 7 décembre à Ebène, par l’Université de Maurice. « La langue créole est le ciment et le trait d’union qui unit tous les mauriciens », a souligné le Premier ministre Pravind Jugnauth, qui a aussi rendu hommage aux pionniers qui ont lutté pour la reconnaissance du créole mauricien dans la société. Cette conférence a vu la participation de plusieurs ministres du gouvernement mais aussi des chercheurs, des académiciens, des étudiants de l’Université de Maurice. Un programme culturel était aussi proposé par le groupe Abaim.

« La culture et le langage créole jouent un rôle capital pour unifier et rassembler tous les mauriciens » a déclaré chef du gouvernement. « Langaz kreol finn touzour le ker nu zistwar ek nu seminnman », a dit le Premier ministre qui n’a pas manqué de rappeler que le créole mauricien est unique, mais qu’il y a aussi beaucoup de ressemblances avec le créole parlé en Haïti par exemple.

Pour sa part le ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, qui avait l’honneur d’ouvrir la conférence, a fait ressortir que le créole est le ciment de l’unité nationale. Il a cité les chiffres du dernier recensement de la population, qui a révélé que 90 % de la population mauricienne parle le créole. C’est une langue née pendant l’esclavage qui s’est enrichi par l’apport des travailleurs venus de l’Inde avec le bhojpuri ou encore le Hakka, venu de Chine, et d’autres langues de populations venues d’autres parties du monde.

La ministre de l’Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun, a de son côté annoncé que le créole sera au programme d’études pour la School Certificate à partir de l’année prochaine.

Cette conférence a aussi vu la remise du ‘Diksioner Kreol Ansiklopedi Rodrig’ au Premier ministre, Pravind Jugnauth, au Premier ministre adjoint, Steven Obeegadoo, à la vice-Première ministre et ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, ainsi qu’au ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Avinash Teeluck.

Pravind Jugnauth « La langue créole est le trait d’union qui unit tous les Mauriciens »

Exit mobile version