ActualitésFeaturedPolitique

Poste de leader de l’opposition : Ramgoolam aurait ordonné à Boolell de faire marche arrière

Les choses se corsent pour Arvin Boolell. Selon une source proche du Parti travailliste, les négociations entre Xavier-Luc Duval et lui, pour discuter du poste de leader de l’opposition, seraient au point mort.

La raison étant qu’Arvin Boolell aurait eu des instructions de son leader, Navin Ramgoolam, pour faire marche arrière. La priorité des Rouges aurait changé depuis la dernière rencontre entre l’actuel leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, et le parlementaire rouge.

Quelque peu rétabli suite à ses soucis de santé, Navin Ramgoolam aurait repris les choses en main et ne serait pas enclin à négocier alliance avec les Bleus si c’est juste « pour diriger l’opposition ». La stratégie politique de Navin Ramgoolam ne correspondrait pas avec les autres dirigeants rouges.

Si le revirement de situation se précise, on serait tenté de dire que Xavier-Luc Duval, qui ne voulait plus du poste, serait finalement parti pour rester leader de l’opposition pour encore pas mal de temps.

D’ailleurs, il était présent en sa capacité de leader de l’opposition, à la cérémonie de dépôt de gerbes dans le cadre du 187e anniversaire de l’abolition de l’esclavage au Morne, le mardi 1er février.

Poste de leader de l’opposition : Ramgoolam aurait ordonné à Boolell de faire marche arrière

Related Posts

1 of 1,745