Actualités

Pas de caution pour un homme qui a avoué avoir violé sa mère de 73 ans sous l’influence de l’alcool

Raj Mangli reste en détention policière. Sa demande de liberté sous caution a été rejetée par la Bail and Remand Court. Il est accusé d’avoir violé une femme de 73 ans. La victime n’est autre que sa maman avec qui il résidait.

Les faits remontent dans la nuit du 1er décembre 2021. Après voir bien picolé, il semble que Mangli a eu des pulsions sexuelles et s’est déroulé sur sa mère.

Arrêté par la police, il devait tout avouer et affirmer qu’il a commis cet acte répudiable sous l’influence de l’alcool. Et cette année, il veut bénéficier d’une liberté conditionnelle. Une demande formellement objectée par la police.

Mangli n’a pas de domicile fixe vu qu’il résidait chez sa maman et cette dernière et ses proches ne veulent plus le voir. De plus, il pourrait interférer avec les témoins, notamment sa maman, qui reste vulnérable.

L’enquête policière est bouclée et le dossier a été envoyé au Directeur des Poursuites Publiques. Mais le magistrat Arshaad Toorbuth insiste dans son ruling que Raj Manglia a déjà reconnu les faits et encourt une peine sévère quand arrivera son procès et a donc rejeté toute possibilité de sortir sous caution.

Pas de caution pour un homme qui a avoué avoir violé sa mère de 73 ans sous l’influence de l’alcool

Related Posts

1 of 1,347