Actualités

Obligation vaccinale : les Nations-unies recommandent de toujours respecter les droits humains

« Se soumettre aux principes de l’égalité, de nécessité, de proportionnalité et de non-discrimination. » Voilà ce que le haut-commissaire aux droits de l’homme des Nations-unies, Michelle Bachelet, a fait ressortir en parlant de la vaccination obligatoire hier, mercredi 8 décembre, dans un message vidéo, lors d’un séminaire consacré à l’accès aux soins.

Alors que plusieurs pays tels que l’Autriche, où le vaccin sera obligatoire à partir du 1er février et l’Allemagne, qui songe à faire pareil, durcissent le ton contre les non-vaccinés, les Nations-unies apportent un bémol. Le haut-commissaire aux droits de l’homme a bien fait comprendre que l’obligation vaccinale se doit de toujours respecter les droits humains et que forcer une personne à se faire vacciner est considéré comme inacceptable.

Michelle Bachelet a également déclaré, dans son message vidéo, qu’« en aucun cas, les gens ne doivent être vaccinés de force, même si le refus d’une personne de se plier à une obligation vaccinale peut avoir des conséquences légales, par exemple une amende appropriée ».

Obligation vaccinale : les Nations-unies recommandent de toujours respecter les droits humains

Related Posts

1 of 1,364