ActualitésFeatured

NSIF : Dévoilement d’un programme national

Améliorer la qualité des services offerts dans les « Residential Care Institutions (RCIs) », communément appelées « shelters », afin d’assurer au mieux la protection et le bien-être des enfants tout en mettant à la disposition des ONG, les outils et moyens nécessaires. C’est l’objectif fixé du National Social Inclusion Foundation (NSIF).

De ce fait, la National Social Inclusion Foundation a mis au point un programme national pour les Residential Care Institutions for the Protection and Welfare of Children, qu’elle a présenté aux 14 ONG concernées lors d’une réunion de discussion, tenue au siège social de la NSIF, la semaine dernière. Ce programme découle des recommandations des Nations Unies pour la désinstitutionalisation des RCIs au profit de petites structures résidentielles, ne regroupant pas plus de 15 résidents.

Il faut savoir que la dotation budgetaire, attribuée par la fondation pour l’accompagnement financier de ces ONG dans leur fonctionnement, est passé de Rs 105 millions à Rs 200 millions pour l’année financière 2022-2023. A ce jour, on dénombre quelque 600 enfants victimes de négligence et de violence, qui sont pris en charge par les 18 Residential Care Institutions, gérées par les ONG et l’Etat.
Le programme national vient jeter les jalons pour l’amélioration, la professionnalisation et l’harmonisation des services offerts et aussi pour assurer une meilleure gestion des RCIs.

Ce cadre de services qui est centré sur l’enfant et le respect de ses droits, touche deux principaux domaines, dont le premier concerne les soins et le soutien aux enfants et englobe entre autres, les soins personnalisés et ceux dispensés par des professionnels, tels que psychologues, psychiatres et médecins, la protection de l’enfant, l’alimentation et l’hygiène, ainsi que les infrastructures et les facilités offertes au sein des RCIs.

L’autre domaine portant sur la santé, le bien-être et le développement, comprend l’éducation, les activités sportives et de loisirs, le contact et la réintégration au sein de la famille, ainsi que la préparation des résidents en vue de leur réinsertion dans la société, après avoir atteint l’âge de quitter les RCIs.
Ce programme est aussi en ligne avec les recommandations des Nations Unies pour favoriser davantage les petites structures résidentielles. L’objectif étant de créer un environnement plus convivial et familial pour les enfants tout en leur offrant le meilleur accompagnement et suivi possible pour favoriser leur développement holistique. Une désinstitutionalisation des RICs est ainsi attendue dans la durée. La NSIF accompagnera les ONG dans ce processus de désinstitutionalisation.

D’autres réunions de travail sont prévues entre la NSIF, les ONG concernées et le ministère du Genre et du Bien-être de la famille dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme national pour les «Residential Care Institutions for the Protection and Welfare of Children ».

Related Posts