Mondial au Qatar : des techniciens locaux à la tête des sélections africaines

La Coupe du monde de football, organisée pour la première fois dans un pays du Golfe: le Qatar, sera aussi historique pour le continent africain. En effet, les cinq pays africains qualifiés ont tous sur leurs bancs des sélectionneurs locaux. Il s’agit du Sénégalais Aliou Cissé, du Camerounais Rigobert Song, du Ghanéen Otto Addo, du Tunisien Jalel Kadri et du Marocain Walid Regragui.

Capitaine du Sénégal à la Coupe du monde 2002 en Corée du Sud et au Japon, Aliou Cissé était déjà sélectionneur des Lions de la Teranga en Russie¸ Il sera encore à la tête de l’équipe au Qatar le mois prochain. Après la finale perdue de la CAN 2019, il mène le Sénégal au sommet du football africain en remportant la CAN en février dernier.

Pour rappel, le Sénégal participera cette année à sa troisième Coupe du monde, la deuxième consécutive. Sadio Mané et ses coéquipiers sont dans le groupe A et y affronteront le Qatar, l’Equateur et les Pays-Bas.

Véritable légende du football au Cameroun, Rigobert Song, ancien joueur du FC Metz et de Liverpool du temps de Gérard Houllier a été champion d’Afrique avec les Lions indomptables en 2000 et 2002. Il a déclaré qu’il donnera tout pour mener son équipe au moins en demi-finales de la compétition.

Cependant, quand on sait que le Cameroun est dans le groupe G aux côtés du Brésil, de la Suisse et de la Serbie, la tâche s’annonce très difficile pour les Lions Indomptables.

Après le départ de Milovan Rajevac, c’est Otto Addo qui a pris les rênes de la sélection du Ghana. L’ancien joueur du Borussia Dortmund avec qui il remporta un titre de champion d’Allemagne en 2002, a assuré la qualification des Black Stars pour le Mondial du Qatar au terme d’un doublé match plein de suspense contre le Nigeria (0-0, 1-1).

Il dispose d’un effectif très riche, mais devra mener fortement le combat pour sortir du groupe H, où Thomas Partey (Arsenal) et ses coéquipiers seront opposés à la Corée du Sud, l’Uruguay et le Portugal de Cristiano Ronaldo.

Jalel Kadri a pour sa part été nommé sélectionneur de la Tunisie trois jours avant les barrages au Mondial. Si ses homologues africains ont connu des carrières de joueurs brillants, Jalel Kadri s’est surtout fait connaître comme entraîneur de plusieurs clubs tunisiens entre 2004 et 2021.

La Tunisie sera aux côtés de la France, du Danemark et de l’Australie dans le groupe D.
Agé de 46 ans, Walid Regragui a été nommé coach des Lions de l’Atlas en remplacement de Vahid Halilhodzic. Il est le premier entraîneur Marocain depuis six ans, après lHalildhodzic et le Français Hervé Renard. Avant sa carrière d’entraîneur, Regragui a été un joueur teigneux qui a évolué principalement en France. Il totalise 91 rencontres en Ligue 1 et 69 en Ligue 2.

Mondial au Qatar : des techniciens locaux à la tête des sélections africaines

Exit mobile version