Actualités

Meurtre de Jacques Teeluck le 30 décembre 2021 : c’est le petit-fils qui aurait infligé le coup fatal

Jess Jerianah Jugmohunsingh, 19 ans, a avoué être celui qui aurait infligé le coup fatal à son grand-père, Jacques Désiré Laval Teeluck, 63 ans. Le jeune homme a participé à une reconstitution des faits, en début de semaine, pour tout expliquer dans les moindres détails aux policiers.
Les faits se sont produits dans la nuit du jeudi 30 décembre 2021. Jess Jerianah Jugmohunsingh a affirmé qu’il se trouvait dans la demeure de son grand-père, à Surinam, en compagnie de sa grand-mère, Marylyn Teeluck. Une dispute a éclaté quand la victime a refusé d’approuver la liaison de sa fille avec un habitant de la localité. Rouge de colère, Jess Jerianah Jugmohunsingh aurait alors saisi un objet en bois pour agresser son grand-père avant de lui infliger un coup de pied sur le corps, qui s’est avéré être fatal. Le jeune homme a ensuite forcé sa grand-mère à entrer dans un placard, afin de nettoyer le sang qui se trouvait sur le sol et ainsi prendre la fuite à travers une fenêtre.
Pour sa part, Marylyn Teeluck, l’épouse de la victime, a nié être impliquée dans cette affaire.
Deux autres personnes se sont retrouvées mêlées dans cette affaire, à savoir, la fille de la victime, Marie Jonatha Teeluck et son amant, un constable de police. Ces derniers ont tenté de déguiser le meurtre en mort naturel, en faisant croire que la victime aurait fait une chute du toit de la maison.
Mais la présence d’une batte sur les lieux a intrigué les policiers. Cet objet, soupçonné d’être l’arme du crime, a été sécurisé pour analyse, dès le début de l’affaire.
Meurtre de Jacques Teeluck le 30 décembre 2021 : c’est le petit-fils qui aurait infligé le coup fatal

Related Posts

1 of 1,675