Actualités

Me Mélanie Nagen : « Valoriser les instances pour mieux protéger les victimes de violence domestique»

En ce jeudi 25 novembre, nous commémorons la Journée Internationale de lutte contre les Violences faites aux femmes.

Ici, à Maurice, il y a des cas qui sont enregistrés quotidiennement dans des postes de police et plusieurs procès sont débattus en cour sous la Domestic Violence Act.

Me Melany Nagen, nous a donné un aperçu sur la violence à l’encontre des femmes.
« La Domestic Violence Act a été adoptée à Maurice après l’accord de Beijing scellé en 1995. C’est en vertu de cette loi que le Protection Order est attribué aux victimes. La Domestic Violence Act a fait l’objet de quatre amendements afin d’endurcir les sentences pour mieux protéger les femmes contre la violence”, a expliqué Me Melany Nagen.

“ Mais malheureusement, malgré ces amendements, nous avons toujours des cas de violence envers des femmes. Tout comme le cas de la défunte Bappoo, qui détenait une Protection Order, a été tuée en pleine rue par son ex-époux. Ce dernier a été condamné par la justice mauricienne, mais a retrouvé la liberté par la Commission de Pourvoi en grâce » a-t-elle ajouté.

L’avocate a aussi avancé qu’il faut davantage valoriser les instances, à l’instar de la Family Protection Unit, entre autres.

« La violence domestique comprend des problèmes émotionnels qui existent au sein de la famille. Il faut apporter une aide psychologique aux couples. Aussi, il faut savoir que les hommes sont victimes de violence domestique », a confié l’avocate.

Me Mélanie Nagen : « Valoriser les instances pour mieux protéger les victimes de violence domestique»

Related Posts

1 of 1,690