Leela Devi Dookun-Luchoomun : renforcer les compétences en termes de traitement des problèmes des élèves

Évaluer et traiter de manière appropriée les problèmes scolaires, sociaux, émotionnels et de comportement des élèves: tel est l’objectif fixé du gouvernement, a souligné la vice-Première ministre, ministre de l’Education, de l’Enseignement supérieur, des Sciences et de la Technologie, Leela Devi Dookun-Luchoomun.

C’était lors de l’ouverture d’un atelier axé sur le renforcement des procédures d’orientation et la consolidation des compétences en matière de conseil, destiné aux membres du Student Care and Counselling Desk, le 10 août.

Le ministre de l’Education a accentué sur les changements de comportement des adolescents dus à des problèmes de familles, au stress des études et à d’autres problèmes psychologiques, qui affectent leurs performances académiques. Cela inclut également les fléaux sociaux, les problèmes relevant des «peer group», les intimidations et la pandémie Covid-19 résultant d’un manque d’interaction sociale chez les jeunes.

La santé mentale des enfants est crucial pour leur croissance. S’agissant de leurs résultats scolaires, il faut reconnaître l’engagement des éducateurs et des membres du Student Care and Counselling Desk. Cela ne s’arrête pas là, d’autant plus que c’est la raison d’être de cet atelier, a indiqué la ministre Dookun.

A savoir que le Student Care and Counselling Desk a été mis en place en juillet 2012 par des éducateurs bénévoles, afin de répondre aux problèmes auxquels les étudiants sont confrontés. Ce bureau agit en tant que facilitateur pour responsabiliser les jeunes et dans l’identification et la résolution de leurs problèmes personnels.

Leela Devi Dookun-Luchoomun : renforcer les compétences en termes de traitement des problèmes des élèves

Exit mobile version