Actualités

Le froid s’installe au Parti Travailliste… entre anciens et Gen Next

Le leader du Parti Travailliste se retrouve dans une situation très complexe actuellement avec une scission dans le Parti presque inévitable… Il ne cesse de parler de réinvention et de rajeunissement du Ptr avec une nouvelle équipe jeune et dynamique, mais il semblerait que les dinosaures du Parti ne voient pas ce renouvellement d’un bon œil, puisque plusieurs d’entre eux ne seront plus candidats. Les noms les plus cités sont Anil Baichoo, Suren Dayal, Cader Sayed Hossen, Lormus Bundhoo, Dhiraj Khamajeet, Kalyanee Jugroo, Tasarajen Pillay, entre autres…

Depuis la defaite de 2014, on voit le leader du Ptr vantant sur tous les toits une réinvention qui peinent à convaincre son électorat et même son entourage immédiat. Navin Ramgoolam parle depuis quelque temps déja de Gen Next, c’est à dire la prochaine génération du Parti Travailliste, mais on voit en même temps les anciens du parti réfractaires et dépassés par ce changement.

La dernière initiative de la nouvelle génération du Ptr qui est menée par le Neophyte en politique et éventuel challenger de Pravind Jugnauth au Numero 8 (Moka/Quartier Militaire) comme celui qui à la responsabilité d’emmener le projet GenNext à terme pour 2024. On note ici quelques bonnes initiatives à l’instar de la distribution de masques de protection contre le Covid 19 avec le logo GenNext, ou encore les débats forum organisés pour les jeunes du parti et aussi le women’s day forum.

Mais, la résistance s’organise au sein même de la vieille garde qui se sent menacée. On dit même que les jours sont comptés pour le nouveau venu et que GenNext pourrait être une ènieme réinvention qui ne verra pas le jour.

Le froid s’installe au Parti Travailliste… entre anciens et Gen Next

Related Posts

1 of 1,690