Actualités

Le combat de Raj Sooriah pour que la caverne de Chemin Grenier devienne un patrimoine

Voici huit ans que Raj Sooriah se bat pour que la caverne hirondelle, située à Chemin Grenier, puisse devenir un site naturel reconnu par l’État. Le combat de cet amoureux de la nature a démarré en juillet 2012. Le travailleur social veut rendre au site sa valeur.
Une lettre dans ce sens a été adressée au Natural Heritage Fund, l’Université de Maurice ainsi que d’autres partenaires, concernés par la réhabilitation du site.

Selon un rapport rendu public en 2012, plusieurs visites des lieux ont été organisées afin de prendre connaissance de l’état de cette caverne. Cependant, huit années plus tard rien n’a été fait. Raj Sooriah constate avec tristesse que le site naturel perd tout de sa splendeur.

« Ce site est non seulement un trésor naturel, mais il est aussi l’habitat des hirondelles. Cet oiseau est une espèce rare, sans oublier que l’hirondelle fait son nid dans les parois de la grotte. Aujourd’hui le site est à l’abandon. Quand j’ai le temps, j’y vais pour nettoyer. A chaque fois, c’est le même spectacle désobligeant. Certains habitants ne respectent pas ce lieu et viennent y déverser leurs déchets et parfois des pneus usagés », s’insurge Raj Sooriah.

Natif de la région de Chemin Grenier, Raj Sooriah espère que sa demande sera entendue. Le ministère des Arts et du Patrimoine est au courant de la situation. Des précisions sont attendues dans les jours qui viennent.

Le combat de Raj Sooriah pour que la caverne de Chemin Grenier devienne un patrimoine

Related Posts

1 of 1,693