Actualités

Journée internationale des personnes handicapées: “Il faut croire en ses rêves et ne jamais se décourager

Le 3 décembre est décrété comme étant la journée internationale des personnes handicapées. Plus d’un milliard de personnes dans le monde vivent avec un handicap. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le nombre de personnes handicapées augmente considérablement. Cela est dû à l’augmentation des problèmes de santé chroniques.

Les personnes en situation de handicap sont souvent victimes de stigmatisation et de discrimination, et se retrouvent la plupart du temps dans l’incapacité de poursuivre leur rêve.

Toute personne en situation de handicap n’a pas la chance de pouvoir avoir le soutien qu’il faut. Beaucoup se trouvent désavantagés et n’arrivent pas à réaliser leurs rêves. Marie Natacha Hyppolite, 24 ans, qui vient de compléter son degré à l’université de Maurice a voulu témoigner en ce jour. Elle est atteinte de cérébral parsi, qui est un développement anormal aux parties du cerveau qui contrôlent le mouvement, l’équilibre et la posture. Cela se produit notamment durant ou après la grossesse.

Elle raconte comment son parcours en tant qu’une personne en situation de handicap n’a pas toujours été facile, « Une des premières difficultés auxquelles j’ai dû faire face, c’était quand j’étais à l’école, il n’y avait que des escaliers ; on a dû s’arranger avec l’administration afin que toutes mes classes se fassent au rez-de-chaussée. À l’époque, il n’y avait pas d’assistante personnelle pour les personnes en situation de handicap, ma mère a dû laisser son travail pour pouvoir s’occuper de moi », souligne-t-elle. Elle témoigne également qu’elle sera toujours reconnaissante envers sa mère qui a toujours tout fait pour elle.

Il est important d’avoir le soutien de son entourage, parce que pour Natacha c’est cela qui l’a permis d’avancer et précise que toute personne en situation de handicap devrait avoir un bon soutien moral et un bon encadrement.

Croire en ses rêves et ne jamais se décourager : telle est la devise de Natacha. Elle souhaite faire passer un message d’espoir à tous ceux et celles qui sont dans une situation similaire. « Si mwa mo inn kapav fer li zot osi zot pou kapav», précise-t-elle. Pour Natacha, l’espoir et l’encouragement de ses proches l’a permis d’accomplir de grandes choses et elle s’adresse à tous ceux et celles qui n’arrivent pas à voir le bout du tunnel de ne pas se résigner.

Journée internationale des personnes handicapées: “Il faut croire en ses rêves et ne jamais se décourager

Related Posts

1 of 1,680