Actualités

Joe Lesjongard : « Il faut que la force policière puisse opérer sans faveur ni crainte »

Joe Lesjongard est revenu sur l’arrestation de Bruneau Laurette, lors de la conférence de presse du MSM, ce samedi 12 novembre, au Sun Trust. « Le délit est extrêmement grave. Il faut que les autorités agissent sans craintes », a-t-il lancé d’emblée. Il dénonce ainsi une campagne de « zet la boue » sur la police et la Special Striking team.

« Il est vrai qu’il y a des brebis galeuses mais il faut que la force policière puisse opérer sans faveur ni crainte », a-t-il insisté. Ces personnes mettent leurs vies en péril pour faire un travail très dangereux. Donc pour lui, « Il est de notre devoir de les encourager car il va de l’avenir du pays et de la jeunesse. »

Les droits de Bruneau Laurette sont respectés dans cette affaire, a-t-il fait remarquer. « Se pa lor Facebook ki pou desider si travail pe bien fer ou pa. Les critiques contre les policiers sont une stratégie pour créer le chaos dans le pays. »

Malgré tout, le dirigeant du MSM est convaincu que la liberté d’expression existe bien dans le pays. La dernière manifestation orchestrée par Bruneau Laurette en est la preuve, a-t-il lancé. Joe Lesjongard affirme que critiquer le gouvernement est acceptable mais “véhiculer des informations pour discréditer les institutions n’est pas juste.”

Revenant sur l’affaire Bruneau Laurette, le président du MSM dénonce les incohérences dans les propos liés à cette affaire. Cela concerne notamment les dires de Bruneau Laurette au sujet de la drogue retrouvée à son domicile. Par ailleurs, il se pose des questions sur les financements des manifestations de l’opposition.

Joe Lesjongard : « Il faut que la force policière puisse opérer sans faveur ni crainte »

Related Posts

1 of 1,690