Actualités

Importation de bétails – Yousouf Jeeva : « Le prix de vente dicté par la dépréciation de la roupie »

Les célébrations d’Eid provoqueront indéniablement une hausse de la demande en termes de viande sur le marché. Malgré l’avènement de la Covid-19, aucune pénurie n’est cependant à prévoir cette année, en termes d’approvisionnement, laisse entendre le directeur de la compagnie d’importation ‘Master Breeders’.

Toutefois, Yousouf Jeeva, s’attend à ce qu’il y ait une augmentation du prix de vente du bétail importé dans les jours à venir. Une situation qui est liée aux effets économiques qui sont ressentis au niveau mondial dû à la pandémie. A titre d’exemple, a-t-il fait ressortir, entre novembre 2019 à ce jour, le rand sud-africain a connu une hausse de presque 15-20 %.

Pour Yousouf Jeeva, les conséquences sont lourdement ressenties et ont un impact considérable en termes de cout d’opération. Une solution pour amortir les coups serait, selon lui, de prôner l’autosuffisance en misant sur l’élevage de bétails. Ce qui réduirait, selon lui, considérablement le prix sur le marché.

Rien que pour les célébrations de l’Eid, Yousouf Jeeva prévoit d’importer quelques 2 000 têtes de bétails. À savoir que l’importation de bovins se fait par la voie de la mer. Le bétail est placé dans un premier temps quarantaine avant d’être acheminé à la Meat Authority pour l’abattage à des fins de distribution.

Importation de bétails – Yousouf Jeeva : « Le prix de vente dicté par la dépréciation de la roupie »

Related Posts

1 of 1,866