Actualités

Grâce présidentielle : Maneesh Gobin évoque une “prérogative constitutionnelle”

« C’est une prérogative constitutionnelle » C’est la réponse de Maneesh Gobin, secrétaire général du MSM et Attorney General de l’alliance gouvernementale à une question de la presse au Sun Trust sur la polémique entourant la grâce présidentielle. Le membre du gouvernement a fait comprendre qu’il ne pouvait pas commenter davantage car « il se peut qu’il y ait une ‘judicial review‘ suivant cette affaire ».

Selon l’Attorney General, il ne sert à rien d’arguer sur ce sujet controversé. Il fait ressortir que ce n’est pas un cas isolé et que le fonctionnement de la Commission de pourvoi en grâce est différent de celui de la Cour.

Toujours selon Maneesh Gobin, il existe plusieurs facteurs, autres que judiciaires, qui sont pris en compte pour qu’une personne puisse bénéficier d’une grâce présidentielle.

Grâce présidentielle : Maneesh Gobin évoque une “prérogative constitutionnelle”

Related Posts

1 of 1,851