ActualitésFeatured

Fugue ou disparition : plus de 20 ressortissants bangladais porté manquants depuis le 10 juillet à ce jour

Les jours passent et se ressemblent et les ressortissants bangladais, venus travailler à Maurice, sont de plus en plus nombreux à déserter leur dortoir.

Rien que lundi et mardi, la disparition de six (6) d’entre eux a été rapportée à la police.

A Upper Vale, Amin Ruhul, 33 ans et Perjeb Anuyer, 29 ans, tous deux employés en tant que boulangers, étaient arrivés à Maurice le 4 juillet dernier et la validité de leur contrat de travail s’étend jusqu’en 2024.
Sauf que depuis le 31 juillet, soit un peu plus de trois semaines après avoir foulé le territoire, ils ont tout simplement disparu de chez leur employeur.

A Vallée des Prêtres, cette fois, les fugues de quatre autres ont été signalées aux autorités. Md Salim, 30 ans, Juwel Sheik, 32 ans, Shohid Miah, 32 ans et Mohamed Shohel, 37 ans ont pris la fuite, selon le responsable de l’usine de savon pour laquelle ils travaillaient.

Les quatre individus étaient arrivés à Maurice en 2019 pour une durée de trois ans et la compagnie avait déjà enclenché les procédures pour le renouvellement de leur permis de travail, qui n’est déjà plus valide.

Il est bon de faire ressortir que depuis le 10 juillet, les disparitions ou fugues de plus d’une vingtaine de bangladais ont été rapportées dans différents postes de police à travers le pays.

Sept ouvriers à Grand Baie le 10 juillet, six autres à Lallmatie le 12, deux autres à Terre Rouge et Triolet le 20 juillet et deux autres à Pailles le samedi 23.

Fugue ou disparition : plus de 20 ressortissants bangladais porté manquants depuis le 10 juillet à ce jour

Related Posts