Actualités

Filière Technique : une école de la deuxième chance

Transformer le Collège Technique Saint Gabriel en Lycée Polytechnique Saint-Gabriel, tel est le grand défi que s’est lancé ce Collège, situé à Nicolay et qui existe depuis 1974. Fondé par les Frères Saint Gabriel et travaillant depuis plus de 25 ans en collaboration avec la Congrégation des Salésiens Don Bosco, ce collège contribue à la formation des jeunes dans différents domaines tels que la Pâtisserie – Cuisinerie, la Réalisation en Chaudronnerie Industrielle, Le Tournage Fraisage, la Maintenance des Systèmes Automatisés, et la Maintenance des Véhicules Automatisées.

« Nous avons actuellement 250 élèves. Loin d’être en concurrence avec les institutions gouvernementales qui proposent des filières techniques, nous accueillons les jeunes qui ne s’adaptent là avec le système en place. Ce projet a germé afin de créer un pont pour les étudiants, qui après leurs parcours chez nous, souhaitent poursuivre des études tertiaires. Nous comptons aussi offrir des formations dans d’autres filières. Depuis quelques années nos étudiants peuvent aussi, en plus de nos diplômes, participer aux examens du National Certificat. Cela fait chaud au coeur de voir nos élèves être classés premier à ces examens nationaux », nous a affirmé Alain Beche, Proviseur et Programme Officer du Service Diocésain de L’Éducation Catholique (SEDEC).

Comme les frais de scolarité sont payants, le Collège peut compter sur le parrainage des étudiants par de plusieurs entreprises mauriciennes. « Depuis 2019, l’accord de principe pour une subvention des frais de scolarité de nos élèves est à la State Law Office », nous a confié le Proviseur.

Accomplir un tel projet, nécessite un investissement de ressources humaines, matérielles et financières. Quant aux deux premières, le Collège peut compter sur l’accord avec l’Ambassade de France et les partenariats avec le Lycée Professionnel Léon de Lépervanche et le Lycée Professionnel Roches Maigres, situés à l’ile de la Réunion. Le Collège forme aussi parti du Don Bosco Tech Africa, qui a pour mission d’améliorer le développement de la jeunesse dans la région d’Afrique par une gestion efficace des ressources et la formation professionnelle.

« Suite à l’invitation du président de la Conférence Episcopale Italienne, l’évêque de Port-Louis, le Cardinal Maurice Piat, est actuellement en mission à Rome. On espère qu’il rentrera avec des bonnes nouvelles concernant la demande de subvention pour la construction du lycée technique Saint-Gabriel. Le Père Maurizio Rossi, Directeur de la Congrégation Salésienne à Maurice et aussi Manager du Collège, lui rejoindra d’ici peu. On peut aussi compter sur les entreprises mauriciennes qui nous aident pour le financement », a poursuivi Alain Beche.

La jeunesse d’une nation est ce qu’elle a de plus précieuse. Ce chantier, où les travaux préliminaires sont déjà complétés, prendra fin d’ici deux ans, si tout se déroule d’après les plans. Tous ceux qui souhaitent apporter leur pierre à cet édifice sont les bienvenus.

Filière Technique : une école de la deuxième chance

Related Posts

1 of 1,842