ActualitésEditors-pickFaits Divers

Espèces en danger : Il ne reste plus qu’une vingtaine de marsouins vaquita au monde

Le marsouin vaquita a été déclaré en danger critique d’extinction et inscrit sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en 1996.

L’International Whaling Commission (IWC) a publié cette semaine sa toute première alerte à l’extinction pour mettre en garde contre le danger potentiel auquel est confronté le marsouin vaquita, espèce gravement menacée.

Connu pour être le plus petit des marsouins et de toutes les espèces de l’ordre des cétacés en termes de taille, le vaquita peut atteindre 1,5 mètre de long. Originaire et unique à l’extrémité nord du golfe de Californie, dans le nord-ouest du Mexique, le marsouin vaquita a été déclaré en danger critique d’extinction et inscrit sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en 1996. Selon la IWC, sa population a considérablement diminué, passant d’environ 570 à seulement une vingtaine en dix ans.

« Malgré près de 30 ans d’avertissements répétés, le vaquita est au bord de l’extinction en raison de l’enchevêtrement des filets dérivants », prévient un communiqué de l’IWC. Les filets dérivants, un type de filet de pêche, sont illégaux dans la région, mais ils sont toujours utilisés pour capturer les crevettes et les poissons totoaba qui partagent l’habitat des marsouins vaquita. Les marsouins peuvent se retrouver dans les filets en tant que “prises accessoires”, même s’ils ne sont pas les cibles visées.

Les marsouins vaquita se trouvent dans un espace limité et leur habitat, le golfe de Californie au Mexique, ou mer de Cortez, est également connue sous le nom d'”aquarium du monde” en raison de la diversité de ses écosystèmes. Depuis l’apparition de leurs ancêtres, il y a plus de 2,5 millions d’années, à l’époque du Pléistocène, les marsouins vaquita se sont adaptés à leur habitat peu profond de 50 mètres, où ils se nourrissent de poissons, de calamars et de petits crustacés. La préférence des marsouins vaquitas pour cet habitat les rend plus vulnérables aux changements et aux perturbations de l’environnement.

Espèces en danger : Il ne reste plus qu’une vingtaine de marsouins vaquita au monde

Related Posts

1 of 3,343