ActualitésFeatured

Environnement – verdissement des autoroutes M1 et M2 : mise en œuvre du projet subdivisé en 32 tronçons

Les travaux de verdissement et d’embellissement des autoroutes M1 et M2, longeant l’Aéroport de Plaisance jusqu’à Grand Baie prendront la vitesse Grand V à brève échéance.
En vue de faciliter la mise en œuvre du projet, les autoroutes M1 et M2 ont été subdivisées en 32 tronçons et comprendront des travaux paysagistes, à savoir la plantation d’arbres, d’arbustes et de pelouse, ainsi que des travaux de «hard-scaping» consistant en des travaux d’infrastructure, tels que trottoirs, passerelles, drains et autres structures, illustrant les aspects historiques et culturels des localités, ainsi que l’entretien pendant un an, Le coût est estimé à environ Rs 684 millions.

Le 5 août, le gouvernement a avalisé la signature d’un protocole d’accord entre le ministère de l’Environnement, de la Gestion des Déchets solides et du Changement Climatique et la Road Development Authority (RDA) pour la mise en œuvre du plan directeur ci-dessus.
Pour ce qui est de la mise en œuvre du plan directeur par le ministère, un contrat de six mois a été attribué à Prakash Foolchund Contractor Ltd pour le verdissement et l’embellissement le long de deux segments (5 et 6) sur les 32 tronçons des autoroutes M1 et M2, à la suite d’un appel d’offres, le 06 mai 2022.

La réalisation des tronçons 5 et 6 couvre le tronçon des autoroutes de Gros-Bois à Nouvelle-France. Il bénéficie du financement par le Fonds National de l’Environnement et du Changement Climatique. Le contrat de ce projet s’étendant sur un tronçon de 7,4 km de l’autoroute comprenant deux ronds-points se chiffre à Rs 37, 4 millions. Le contracteur sera, également, responsable de l’entretien de ces tronçons pendant une période d’un an, après quoi l’autorité compétente prendra en charge les travaux d’entretien.

S’agissant de la mise en œuvre des autres segments et de leur entretien par la suite, la collaboration des principaux organismes du secteur privé a été recherchée. Suite à des consultations entreprises avec des représentants de celle-ci sous l’égide de Business Mauritius, quatre organisations du secteur privé, à savoir Eclosia, Ireland Blyth Limited, Mauritius Commercial Bank et Espitalier Noel Limited ont exprimé leur intérêt à parrainer collectivement le verdissement et l’embellissement du tronçon de l’autoroute 19 à partir du quai D du rond-point au rond-point de Mer-Rouge et son entretien pendant une période d’un an, à l’issue duquel celui-ci devra être pris en charge par les autorités.
Un comité de pilotage du projet, sous la présidence du secrétaire permanent et comprenant des représentants des ministères et départements concernés, ainsi que des représentants de Business Mauritius et d’autres sponsors, a été mis en place pour, entre autres, superviser, coordonner et suivre les progrès de la mise en œuvre du projet.

Dans ce contexte, le 29 juin, le ministère des Finances a été prié d’informer certaines institutions publiques. De ce fait, le 6 juillet, une demande a été formulée par les Finances à huit institutions publiques, à savoir SICOM Ltd, la Mauritius Civil Service Mutual Aid Association Ltd, la State Bank of Mauritius, le Employees Welfare Fund, Landscope Mauritius, Development Bank of Mauritius Ltd, MauBank Ltd et Mauritius Telecom Ltd à prêter toute forme d’assistance/soutien/parrainage à ce ministère pour entreprendre le projet de verdissement et d’embellissement.

Le 04 août, une réunion s’est tenue sous la présidence du ministre de l’Environnement, Kavy Ramano avec des représentants des institutions publiques susmentionnées pour expliquer les objectifs du projet et le type d’assistance/ soutien demandé. Le 12 août, une lettre a été adressée aux institutions publiques pour qu’elles indiquent si elles sont d’accord pour entreprendre la mise en œuvre du projet sur l’un des segments. Des réponses sont attendues.

Environnement – verdissement des autoroutes M1 et M2 : mise en œuvre du projet subdivisé en 32 tronçons

Related Posts

1 of 2,135