Actualités

Environnement : la destruction des zones marécageuses contribue à la montée des eaux

Chaque année, le 2 février, on célèbre la Journée mondiale des « Wetlands ». En marge de cette célébration des zones marécageuses, le ministère de l’Agro-industrie et de la sécurité alimentaire, en collaboration avec le National Parks and Conservation Service et la Mauritius Wildlife Foundation, a organisé une campagne de nettoyage au parc national de Bras d’Eau, le samedi 29 janvier.

Le ministre de tutelle, Manish Gobin, ainsi que d’autres personnalités telles que le ministre de l’Économie bleue et de la pêche, Sudheer Maudhoo, les PPS Ravi Dhaliah et Anjiv Ramdhany, le député de la circonscription no.9, Flacq/Bon Accueil, Vikash Nuckcheddy, le président du conseil de district de Flacq, Ravi Jugoo, entre autres, ont participé au nettoyage. Le tout étalé sur une distance de trois kilomètres le long de la route côtière. Des plantes ont aussi été mises en terre en signe de la protection de l’environnement.

Le PPS Anjiv Ramdhany a fait ressortir que les zones marécageuses jouent un rôle important dans notre écosystème. « Il faut impérativement protéger les terrains marécageux à travers l’île contre toute forme de pollution. Il est bon de savoir que les terrains marécageux absorbent une bonne quantité d’eau pendant les grosses averses. Pendant la campagne de nettoyage, nous avons enlevé des produits en plastique, des canettes métalliques et d’autres déchets domestiques. Aussi, il y a beaucoup des personnes qui ont construit leur maison sur ces terrains et cela occasionne une accumulation d’eau et finit par provoquer des inondations », souligne le PPS Anjiv Ramdhany.

Le député Vikash Nuckcheddy a lui souligné que les terrains marécageux ne sont pas des dépotoirs.

« Les wetlands agissent comme un nettoyeur naturel et apportent un équilibre dans notre écosystème. Il y a toujours certaines personnes qui polluent notre environnement, et cela entraîne des conséquences graves durant les intempéries. Il est recommandé d’éviter des constructions près des terrains marécageux », confie Vikash Nuckcheddy.

Environnement : la destruction des zones marécageuses contribue à la montée des eaux

Related Posts

1 of 1,346