Actualités

Déversement d’hydrocarbures dans la rade : un exercice de simulation pour tester le plan d’urgence

Un exercice de simulation de déversement d’hydrocarbures dans les eaux de Port-Louis a été mis en œuvre en vue de tester le plan d’urgence («Contigency Plan»). Au cœur du scénario, la barge Gulf Star 1, opérée par Vivo Energy Mauritius pour assurer l’avitaillement des bateaux de passage dans la rade de Port Louis. Le script voulait qu’un dysfonctionnement imprévu de la barge entraîne lors des manœuvres habituelles un déversement d’hydrocarbures. L’exercice visait à évaluer l’état de préparation et la réactivité des partenaires d’intervention en cas de sinistre avéré.

Un conduit de fioul se brise lors du chargement de la barge au Quai D. Les manœuvres d’urgence sont immédiatement enclenchées afin de contenir le déversement de 1 500 litres d’hydrocarbures dans les eaux portuaires. La situation devient incontrôlable et nécessite le déploiement des barrages flottants des deux côtés de la barge.

Aussitôt l’alerte donnée, le protocole est actionné et la cellule de gestion de crise se réunit au siège social à Roche-Bois. Une fois la nature de l’incident évalué, et compte tenu de l’ampleur des dégâts, l’équipe décide de solliciter l’aide d’urgence des autorités portuaires, du National Disaster Risk Reduction and Management Centre, de la National Coast Guard, du ministère de l’Environnement,ainsi que de la société d’avitaillement pétrolier Oceanis Bunkering Ltd. Après plusieurs heures d’opération, les équipes d’urgence parviennent à maîtriser cette menace de pollution marine accidentelle.

Déversement d’hydrocarbures dans la rade : un exercice de simulation pour tester le plan d’urgence

Related Posts

1 of 2,031