Covid19ActualitésFeaturedWorld

Covid-19: un patient britannique positif pendant 505 jours, la plus longue infection connue

La personne connue pour avoir eu la plus longue infection par le virus SRAS-CoV-2 est un Londonien qui l’a contracté pendant 505 jours consécutifs, jusqu’à son décès fin 2021. Cette recherche a été présentée ce week-end au Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses, qui s’est tenu à Lisbonne.

Le cas d’infection le plus long enregistré avant celui-ci était celui d’une Américaine qui l’a eu pendant 335 jours, au cours desquels tous les tests effectués sur elle ont donné un résultat positif.

Ces étranges phénomènes ont été détectés par des chercheurs des hôpitaux du Royaume-Uni, à savoir King’s College et Saint Thomas and Guy’s, où des patients atteints de Covid-19 et d’autres complications médicales comme des transplantations non-réussies, le VIH et la leucémie, entre autres, ont été admis.

Pour vérifier qu’il s’agissait toujours de la même infection et non de réinfections avec des variants différents du coronavirus, d’autres épidémiologistes ont séquencé le génome du virus pour essayer d’analyser son évolution dans l’organisme et trouver d’autres explications plausibles pour ces cas de Covid-19 qui sortent de l’ordinaire.

Car, un virus de la Covid-19 aussi redoutable qu’il soit, parvenant à muter et accumuler des mutations multiples chez un même patient donnerait encore plus froid dans le dos aux scientifiques, aux patients Covid positifs et à la population mondiale si une telle tendance s’accentue.

Related Posts

1 of 2,175