ActualitésFeaturedTurf

Courses hippiques –kavy Doolub : « Les dirigeants de la MTCSL ne pensaient qu’à leurs propre intérêts »

“Après plus de 200 ans, le Champ de Mars connait un nouveau organisateur des courses : le People’s Turf PLC. Une première, qui démontre tout le courage du Premier ministre, Pravind Jugnauth, de venir de l’avant avec un changement dans le monde hippiques»: c’est du moins, le sentiment exprimé par Kavy Doolub, le député du gouvernement, lors d’une conférence de presse, tenu hier au Sun Trust.

Pour lui, l’industrie hippique était rongée par la corruption, en citant notamment les manquements relevés dans le rapport Rédigé par Richard Parry, rendu public en 2017. Lui, qui connaît bien le circuit, adhère à la décision prise par le gouvernement d’amender la GRA Act, afin de faciliter la création de la Horse Racing Division (HRD).

Pour lui, cette nouvelle entité vient mettre de l’ordre dans le monde des chevaux. “On ne pouvait pas continuer avec ‘business as usual’ ». Avant d’ajouter que désormais, « il n’y a plus un Etat état dans un Etat. »

Parlant du MTC/MTCSL qui était jusque-là, l’unique organisateur des courses, Kavy Doolub a estimé que la direction du club a « essayé de trouver des excuses pour retarder le début de la saison 2022 ».

Pour lui, les dirigeants « ne pensaient qu’à leurs propres intérêts et non ceux de l’industrie ». Le député dénonce la tentative du board de la MTCSL de « se servir de palefreniers à des fins politiques. »

Related Posts