Commission mixte Maurice-Seychelles: pêche exploratoire, concombre de mer et surveillance maritime au menu des discussions

En marge de la 23e réunion de la Commission mixte Maurice-Seychelles du plateau continental étendu et de la 28e réunion du Comité technique de la Commission mixte, qui se tient du 28 novembre au 01 décembre 2022, les deux parties de Maurice et des Seychelles se sont rencontrées dans le but de faire le point sur les progrès accomplis jusqu’ici en matière de gestion conjointe du plateau continental, hier, mercredi 30 novembre, au siège du département à Port-Louis.

Le secrétaire du Cabinet et chef de la fonction publique, Nayen Koomar Ballah, a accentué sur les réalisations de la JMA au cours des derniers mois dans son discours d’ouverture. Il a souligné que cette réunion est l’occasion de discuter d’autres questions, notamment de la pêche exploratoire, le concombre de mer et la surveillance maritime.

La réunion de mercredi était coprésidée par Nayen Koomar Ballah et le secrétaire principal du département de l’Economie bleue des Seychelles, J. G. Kenneth Racombo, cela en présence du représentant permanent de Maurice auprès des Nations Unies, Jugdish Koonjul et du directeur général du Département du plateau continental, de l’administration et de l’exploration des zones maritimes, Rezah Badal.

Nayen Koomar Ballah a également indiqué que l’expédition monégasque, qui s’est terminée la semaine dernière, a été un succès et que Maurice et les Seychelles ont pu renforcer leur collaboration existante. Il a dit espérer plus d’opportunités à l’avenir pour l’exploration de l’environnement marin de la JMA.

Pour sa part, J. G. Kenneth Racombo a exprimé sa gratitude au gouvernement mauricien. Il a souligné que cette année marque une décennie depuis que les deux juridictions ont signé le traité pour la JMA. Cette initiative, a-t-il dit, témoigne des liens amicaux qui existent entre Maurice et Seychelles, deux pays voisins.

De son côté, le Dr Badal a parlé des ressources potentielles qui peuvent être davantage exploitées en ce qui concerne l’AGC. De ce fait, il a souligné la nécessité de mener des enquêtes et des recherches pour explorer de nouvelles opportunités. A noter que les délégués de Maurice et des Seychelles ont fait le point sur les progrès réalisés dans la gestion conjointe du plateau continental.

Commission mixte Maurice-Seychelles: pêche exploratoire, concombre de mer et surveillance maritime au menu des discussions

Exit mobile version