Actualités

Commerce régional : “L’AFCFTA est un changement potentiel pour les pays africains”, affirme Ganoo

La réponse à la stratégie nationale de l’African Continental Free Trade Area (AFCFTA) a été lancée à Westin Turtle Bay Resort and Spa à Balaclava, ce jeudi 10 novembre. Elle s’inscrit dans une perspective d’améliorer la préparation de Maurice au commerce intra-africain et aux nouvelles opportunités de marché et d’investissement qui s’offrent aux petites et moyennes entreprises (PME) africaines.

Dans son allocution, le ministre des Affaires Etrangère, de l’Intégration régionale et du Commerce international, Alan Ganoo a affirmé que l’accord établissant l’AFCFTA est un changement potentiel pour les pays africains. Il a souligné que depuis l’entrée en vigueur de l’accord, le 1er janvier 2021, “de nombreux progrès ont été réalisés en ce qui concerne sa ratification et sa mise en œuvre.”

Le ministre Ganoo a affirmé que l’AFCFTA est un “accord historique” pour Maurice qui est susceptible d’offrir des opportunités importantes aux PME, y compris les entreprises dirigées par des femmes et des jeunes engagés dans le commerce transfrontalier, pour participer au développement des chaînes de valeur régionales et à la diversification.

Pour sa part, la première secrétaire, chef de la section commerciale régionale et de délégation de l’Union européenne auprès de la République de Maurice et des Seychelles, Alexia Schmiliver, a souligné que l’UE est ravie de l’élan continu pour faire décoller l’AFCFTA. L’AFCFTA, a-t-elle indiqué, est considéré comme un “changeur de jeu réel et efficace” qui aidera à la transformation économique de l’Afrique.

Commerce régional : “L’AFCFTA est un changement potentiel pour les pays africains”, affirme Ganoo

Related Posts

1 of 1,653