Actualités

Carnet – Nandesswar Bundhoo, l’ex-Chairman de Maxiclean : un “hard worker” et “discipliné”

“Homme exemplaire”, “hard worker”, “discipliné”, “serviable”, “bénévole”, “humble”…les qualificatifs ne manquent pas pour décrire la forte personnalité de Nandesswar Bundhoo, plus connu sous les noms de Gianduth et Ghanty, ex-Chairman de Maxi Clean, qui est décédé le 31 décembre dernier à l’âge de 77 ans. Natif du village de Les Mariannes avant de migrer des années plus tard à Grande Rosalie, le défunt laisse derrière lui une veuve, quatre enfants (deux fils et deux filles) et dix petits-enfants.

Orphelin de père depuis sa tendre enfance, le jeune Nandesswar a exercé plusieurs métiers : laboureur, aide-chauffeur, chauffeur de camion, conducteur d’autobus… “Il travaillait de dur labeur à tel point qu’un jour son employeur d’alors lui encourageait à se mettre à son propre compte. Ainsi, il s’est acheté un camion pour transporter des matériaux de construction et autres agrégats”, confie son fils, Deepak Bundhoo, un de ses proches collaborateurs au sein de Maxi Clean. Il transportait des pierres aux concasseuses lors de l’épierrage des champs de cannes avant de s’engager en tant que petit contracteur.

En 1989, il avait osé participer à un appel d’offres pour le ramassage d’ordures et réussit. “En tant que prestataire de service, on lui octroyait les contrats pour ramasser des ordures dans les cités ouvrières, à l’instar de Kennedy, Barky, Palmerstone. On voulait lui faire un test case”, relate Deepak Bundhoo qui le rejoint en 1990 pour l’épauler.

Petit à petit, Nandesswar Bundhoo fait prospérer Maxi Clean en augmentant la flotte de camions à ordures passant de 1 à 3. “A ce jour, la compagnie a une flotte de 100 camions et regroupe 950 employés, y compris le personnel. De par son dur labeur, mon père s’est assuré du service de voirie actuellement dans plusieurs Collectivités Locales (mairies et conseils de districts). Cela sans compter la gestion de la station de transfert de Poudre d’Or, voici plus de 15 ans”, déclare le fils directeur.

En sus du business, l’ex-Chairman de Maxi Clean s’est activement engagé dans la promotion des activités sociales et bénévoles tant au niveau régional que national. Il aidait les temples, les églises, les sociétés de secours mutuels, entre autres.

Ancien locataire d’une maisonnette de Longtill pendant de nombreuses années à Les Mariannes, Nandesswar Bundhoo a par la suite migré à Grande Rosalie, où les bureaux administratifs, couvrant une superficie de 5 000 pieds carrés, ont été construits sur un domaine de 2 hectares 49 P. La compagnie brasse un chiffre d’affaires d’environ Rs 300 millions.

“Papa a toujours été un homme discipliné. Tout était programmé pour lui. Il savait comment nous élever et à quel moment il fallait nous marier. Il était un couche-tôt et un lève-tôt. Il se réveillait à 3 heures pour faire sa marche quotidienne. A 4 h 30, il ouvrait les portes du bureau pour contrôler les opérations”, confie Deepak Bundhoo. Tonnant dans le même sens, Chitlall Sewlall, co-directeur et proche collaborateur du défunt, nous parle d’un “homme exemplaire”. “Dès 4 h 30, il commençait à réveiller les superviseurs, cela avant d’aller aux champs. Vers 6h-6h0, on se voyait chaque matin pour faire le planning de la journée”, déclare Chitlall Sewlall qui entretenait des relations depuis 40-45 avec l’ex-Chairman.

Le succès de Maxi Clean découle de la vision de Nandesswar Bundhoo et de son engagement au concept d’utilisation continue et optimale des ressources de la direction dans toutes les questions de qualité.

Carnet – Nandesswar Bundhoo, l’ex-Chairman de Maxiclean : un “hard worker” et “discipliné”

Related Posts

1 of 1,839