ActualitésFeatured

Bel-Ombre : le premier village à faire partie de la Réserve de Biosphère

La Journée Internationale des Réserves de Biosphère s’est tenue à la plage de Bel-Ombre. Dans le cadre de cette journée, le jardin d’endémique St Martin Bel-Ombre a été inauguré, ce jeudi 3 novembre. Cette Journée Internationale des Réserves de Biosphère est observée le 3 novembre, chaque année. Le village de St Martin-Bel Ombre est le premier village à faire partie de la Réserve de Biosphère.

L’évènementiel s’est déroulé en présence du ministre de l’Agro-Industrie, de la Sécurité Alimentaire, Maneesh Gobin, le directeur général d’Agria, Thierry Sauzier, et des membres du National Parks and Conservation Service, entre autres.
« La mission du gouvernement est d’assurer la protection du patrimoine naturel et de contribuer au développement durable », a affirmé le ministre Maneesh Gobin. Il a aussi exprimé son ambition d’ajouter d’autres régions à la zone tampon afin d’étendre davantage la réserve de biosphère.

S’agissant de la réserve de biosphère Black-River-Gorges Bel-Ombre Biosphere Reserve (BRGBOBR), elle constitue un élément important pour la conservation de la végétation endémique et de la forêt tropicale de l’Ile Maurice. L’objectif fixé est sensibiliser les personnes sur la nécessité d’adopter une approche de la vie moderne axée sur le développement durable et sur le Réseau mondial des Réserves de Biosphère.

Cette réserve de biosphère constitue une totalité de 8 582,21 hectares, dont une zone centrale de 6 574 hectares, une zone intermédiaire de 497,21 hectares et une zone de transition de 1 511 hectares. Elle fait également partie du réseau régional AfriMAB et du réseau mondial des réserves de biosphère insulaires et côtières. Le village de St Martin-Bel Ombre est le premier village du BRGBOBR à bénéficier d’une reconnaissance internationale.

Bel-Ombre : le premier village à faire partie de la Réserve de Biosphère

Related Posts

1 of 2,150