Affaire Sherry Singh : l’opération ” sauver le soldat Nirmala ” fait pschitt

Nirmala Ramjhuria, suspendue de ses fonctions de Chief Human Resources Officer de Mauritius Telecom depuis le 4 août 2022, vient de faire l’objet d’investigations de la part d’un comité disciplinaire. Elle a été prié de faire ses valises. La nouvelle direction de MT ne plaisante pas avec les manquements allégués de l’ancienne équipe dirigeante. Il était notamment question de recrutement et de contrats douteux octroyés sous l’ère Sherry Singh. Ou encore, d’allégations de maldonnes et de mauvaise gestion durant ces sept dernières années. 

Celle qui était dans les bons papiers de l’ancien directeur de MT a pu compter sur le soutien de nul autre que Sherry Singh lui-même pour la défendre devant le comité disciplinaire. Mais la plaidoirie de l’ex CEO de MT n’a pas rapporté ses fruits et il n’a pu sauver le soldat Nirmala. L’opération a fait pschitt ! Mais pourquoi cette prise de risque de la part de Sherry Singh ?

Sherry Singh aurait donc défendu son ancienne collaboratrice malgré les accusations sérieuses qui pèsent sur elle, allant, dit-on, jusqu’à tout prendre sur lui. Pourquoi cela ? Serait-ce parce qu’il y aurait d’autres raisons plus sérieuses, d’autres affaires beaucoup plus graves à cacher ? L’avenir nous le dira, surtout si Sherry Singh fait l’objet d’investigations au sujet de certaines affaires. Cette défense de la part de l’ex patron de MT aurait-elle donc des raisons inavouées ? Serait-ce pour parer à l’éventualité que Nirmala Ramjhuria ne fasse des dépositions contre lui plus tard au sujet de certaines affaires ? Des affaires qui seraient embarrassantes pour Sherry Singh ?

On se rappelle que dans des entretiens vidéos exclusifs à Wazaa FM l’an dernier, deux ex-employés de Call Services Limited, société subsidiaire de MT, en l’occurrence Sujoy Bhugoo et Urnesh Govinda, avaient fait de troublantes révélations sur les agissements de certains protégés de l’ancien CEO de MT. 

Sujoy Bhugoo, qui, selon lui, aurait été injustement licencié, avait ainsi levé le voile sur des irrégularités en ce qu’il s’agit du transport des employés.

(Voir- Licencié injustement, un père de famille réclame réparation et justice à MT)

Il s’est retrouvé du jour au lendemain sans source de revenus pour subvenir à ses besoins et à celle de sa famille…

Urnesh Govinda aurait été, lui, harcelé et poussé à la démission. Il est venu avec plus de détails au sujet d’un ” contracteur ” proche de Sherry Singh. L’ex-Senior Finance Lead et Acting Financial Controller allègue que ce même ” contracteur ” aurait fait fortune de façon déconcertante avec ses “vans fantômes” 

(voir Sherry Singh et le mystère des ‘vans fantômes’ chez MT )

Urnesh, l’ex ‘Senior Finance Lead’ de Mauritius Telecom, déballe tout sur son tête-à-tête avec l’ancien CEO Sherry Singh

à lire aussi

Maldonnes à Mauritius Telecom : la directrice des ressources humaines suspendue

Suite à la démission de Sherry Singh, les langues se délient à Mauritius Telecom et des cadres sont suspendus. 

Exit mobile version