Actualités

Affaire El Patron – thermogène : que dit la section 272 (h) du MTC

Du thermogène a été découvert dans les narines du cheval El Patron après la quatrième épreuve de la neuvième journée de courses dimanche dernier. Depuis, les autorités hippiques essayent de situer les responsabilités, voire identifier les coupables ou les éventuels commanditaires. Des différentes enquêtes sont en cours.

Que risquent-ils ?

Selon la section 272 (h) du MTC, aucun cheval entré en course ne : « … administrer toute substance par voie topique, orale, par injection, par inhalation, par trempage, par perfusion ou par toute autre méthode autre que l’alimentation normale et l’eau par voie orale, à un cheval à tout moment avant la course ou le jour de la course à laquelle le cheval doit participer, sauf si ces substances ont été autorisées par le vétérinaire officiel et les Commissaires des courses… »

En clair, aucun traitement ou substance ne peut être accordé à un cheval entré en course. Règlements qui n’ont pas été respectés dans l’affaire d’El Patron. Dans le cas précis, le vétérinaire n’a pas donné son accord, idem pour les Commissaires de courses, selon les premiers éléments de l’enquête.

Nous nous tournons du côté de la GRA pour prendre connaissance des sanctions prévues pour de tels délits. « Toute personne qui administre ou fait administrer à un cheval qui est en formation dans le but de participer à une course de chevaux, par des voies invasives ou non invasives, y compris orale, rectale, transdermique, intradermique, sous-cutanée, intramusculaire, voie intraveineuse ou autre… sont passible à une peine d’emprisonnement ne dépassant trois ans et une amende ne dépassant pas Rs 300 000. »

Autant dire que les coupables de ce nouveau cas chez l’écurie Narang risquent gros.
Cette question va être abordée lors de l’émission Special Xot Toyu à ce vendredi 9 juillet sur les ondes de Wazaa FM.

Affaire El Patron – thermogène : que dit la section 272 (h) du MTC

Related Posts

1 of 1,839