A Bagatelle : Un entraîneur agressé par un propriétaire de chevaux

A Bagatelle : Un entraîneur agressé par un propriétaire de chevaux
L'entraîneur a porté plainte au poste de police de Moka

Une vive altercation entre un propriétaire de chevaux et un entraîneur aurait pu prendre une tournure dramatique dans un restaurant à Bagatelle, ce mercredi 12 décembre aux alentours de 14 h. Amar Sewdyal, l’entraîneur, a été agressé par le propriétaire de chevaux. Ce dernier s’était saisi d’un couteau. L’entraîneur s’est rendu au poste de police de Moka pour déposer une plainte.

Que s’est il réellement passé ? Amar Sewdyal, le propriétaire de chevaux et le comptable de l’écurie se sont donnés rendez-vous dans un restaurant à Bagatelle pour parler affaires. À un certain moment, le ton est monté entre l’entraîneur et le propriétaire. Ce dernier voulait, à tout prix, faire transférer ses chevaux dans une autre écurie. Mais un problème se pose. Certains copropriétaires n’avaient pas encore réglé les frais de maintenance des chevaux auprès de l’écurie.

Pour Amar Sewdyal, il fallait d’abord régler la note avant qu’il ne donne son accord pour le transfert des chevaux. C’est là que les choses se sont envenimées. Le propriétaire a commencé lancé des injures à l’entraîneur : « Mo pou fini twa mo pou gardé», lui a-t-il lancé d’un ton menaçant. Amar Sewdyal a tenté de le calmer, mais le propriétaire l’a saisi au visage avant de prendre un couteau sur la table.

Ce dernier, pour échapper à son agresseur, a quitté le restaurant en courant. Mais il a été poursuivi par le propriétaire, sous les yeux horrifiés des clients, selon des témoins.« Li finn trape mo dé la zou avek so lamé goss. Li li finn trap enn kouto avek so lamé droite. Si mo pa galoupé li pik mwa dan mo lestoma. Mo finn soké», nous a-t-il déclaré.

A Bagatelle : Un entraîneur agressé par un propriétaire de chevaux

Journaliste depuis 2001. A rejoint la rédaction d’Inside News en mars 2017. Il est responsable de l’équipe des Faits Divers.