Endométriose : un test salivaire pour diagnostiquer la maladie plus rapidement

- Advertisement -

L’endométriose est une maladie gynécologique, qui est souvent à l’origine de règles douloureuses chez la femme. Elle touche environ 10 à 20 % des femmes, soit quelque 180 millions de personnes dans le monde. Dans le passé, il fallait huit à dix ans pour diagnostiquer l’endométriose. Mais ce n’est plus le cas maintenant. Des médecins français ont en effet réussi à créer un test plus rapide, qu’ils ont surnommé l’Endotest.

L’Endotest permet dorénavant de détecter la maladie en quelques jours seulement grâce à un prélèvement salivaire. C’est la start-up française Ziwig et les experts du Collège national des gynécologues et obstétriciens français qui ont annoncé le développement de ce test le 11 février.
Dans un communiqué, Zwig a indiqué que l’endotest permettait « la détection précoce de toutes les formes d’endométriose même les plus complexes, avec une fiabilité proche de 100 % »
Une concertation avec les autorités de santé françaises a été effectuée afin de discuter sur la mise à disposition de ce test. C’est en attente de l’accord de la Haute autorité de santé française.

Advertisements
Contact us
- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles