Milieu carcéral : 66 détenus au centre de traitement à la prison de Petit-Verger

- Advertisement -

Il vaut mieux prévenir que guérir. C’est la philosophie adoptée par le Mauritius Prison Service après que des cas de Covid-19 ont été détectés auprès des détenus. L’administration carcérale a initié des mesures drastiques pour contre-carrer la propagation du virus dans les centres pénitentiaires.

Ainsi, 66 prisonniers, testés positifs, sont actuellement en isolement à la prison de Petit-Verger qui a été converti en centre de quarantaine le vendredi 6 août. Il y a des officiers de la prison postés dans ce centre qui ont été formés pour s’adapter à ce genre de situation. Aussi, deux infirmiers du ministère de la Santé y ont été affectés, et ce sur une base 24/7.

Selon le Prison Welfare Officer Subanand Seegoolam, la situation est suivie de près par les autorités sanitaires locales et est sous contrôle. A noter que, dans ce même contexte, l’association Kinouété, une ONG qui œuvre en milieu carcéral, a fait don de produits et d’équipements sanitaires au Commissaire des prisons par intérim, Jaganaden Rungadoo, le lundi 9 août.

50 masques N95, 500 masques jetables, 250 savonnettes et deux gallons de désinfectants pour les mains ont été offerts par l’ONG pour les détenus et les officiers de la prison de Petit-Verger.

Milieu carcéral : 66 détenus au centre de traitement à la prison de Petit-Verger

Advertisements
Contact us
- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles