Elle sauve une collégienne poignardée par son ex – La policière : « Il fallait que j’intervienne, mais vite…»

- Advertisement -

Elle fait honneur à la force policière. Elle c’est Sweety Lungur, la policière qui a sauvé la vie d’une collégienne de 16 ans victime d’une agression à l’arme blanche à Petit Raffray, lundi 9 août. Sans son intervention, les choses auraient, sans doute, viré au drame.

Sweety Lungur nous raconte que ce jour-là, elle était à bord d’un autobus. « Je devais me rendre à Petit Raffray pour assurer la sécurité tout près d’une école primaire».
A un certain moment, nous dit-elle, elle a vu une collégienne en train de marcher sur le trottoir. Et derrière elle, un homme qui la suivait. « Le jeune homme a sorti un couteau et a commencé à lui asséner des coups à la tête au cou et à l’épaule »

Les passagers à bord de l’autobus étaient horrifiés par cette scène qui s’offraient à leurs yeux. Ils ont commencé à hurler et à lancer des invectives à l’adresse du forcené qui ne semblait pas disposé à arrêter ses attaques.

Sweety Lungur a sommé le chauffeur de s’arrêter. N’écoutant que son courage, elle est descendue de l’autobus et s’est approchée d’eux. « Hey ! ki pe arrivé la !» a-t-elle lancé à l’agresseur. Selon notre interlocutrice, le jeune homme a fait un pas en arrière. « Il semblait ne pas apprécier mon intervention. Il était furieux. Je me suis dit qu’il fallait que j’intervienne, mais vite », poursuit-elle.

La policière s’est approchée de l’adolescente dans un geste de protection et l’a éloignée pour la soustraire des attaques de l’énergumène. Ce dernier a surpris tout le monde lorsqu’il a commencé à s’infliger des blessures sur tout le corps à l’aide de son couteau. Puis, il a pris la fuite. La policière a sollicité l’aide d’un automobiliste pour les conduire, elle-même et l’ado à l’hôpital.

Mère d’une fille de 5 ans, Sweety Lungur a intégré la force policière en 2010. Elle est affectée au poste de police de Goodlands depuis deux ans.

Elle sauve une collégienne poignardée par son ex – La policière : « Il fallait que j’intervienne, mais vite…»

- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles

Advertisements
Contact us