Drogue : Un contrat de Rs 300 000 pour liquider Jean Desveaux Augustin

- Advertisement -

« Mo pa pou donn mo lenket aster la». ce sont les dernières paroles de Jean Desveaux Augustin aux limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) avant de rendre l’âme. Ces derniers l’avaient retrouvé dans un bâtiment à Karo-Kaliptus, dans la nuit du 10 juin. Il était dans un sale état. Ses agresseurs l’avaient séquestré avant de le passer à tabac. Le motif derrière ce règlement de comptes : une histoire de drogue.

Un suspect a été arrêté, pour meurtre, par les limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT). Shane W, un habitant de Riche-Terre est passé aux aveux et a participé à une reconstitution des faits. Il aurait reçu des instructions de la part d’un caïd pour enlever, séquestrer et liquider Jean Desveaux Augustin. Il aurait reçu Rs 300 000 pour accomplir cette mission. Le caïd reprochait au quinquagénaire de lui avoir volé sa drogue. Un premier suspect, Jean-Eric Baptiste, a été arrêté. Ce dernier avait nié sa participation avant de passer aux aveux.

Drogue : Un contrat de Rs 300 000 pour liquider Jean Desveaux Augustin

Advertisements
Contact us
- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles